Pôv Coluche, pôv Didou, qui n'ont pécho ni Véronique Genest ni the pintade !

Publié le 14 Février 2016

Pôv Coluche, pôv Didou, qui n'ont pécho ni Véronique Genest ni the pintade !
Pôv Coluche, pôv Didou, qui n'ont pécho ni Véronique Genest ni the pintade !
Pôv Coluche, pôv Didou, qui n'ont pécho ni Véronique Genest ni the pintade !

M’inspire, ça ne vole pas haut, du dernier « France-Dimanche » acheté par ma mère, friande des ragots sur les people. Article sur la rousse bellecoloridée et toujours pétulante Véronique Genest, "super Nana" façon Michel JonasZola, qui aurait repoussé dans sa jeunesse les avances de Coluche, très épris.

"Véronique Genest, son histoire secrète avec Coluche »

In the text de Franche-Démence :

"Quand Coluche (forever young motard qu’on aimait) rencontre dans une soirée, début années 80, « cette flamboyante rousse, il fond, s’approche et lui fait du gringue. Et se fait envoyer balader. Le physique ingrat de Coluche n’est pas du goût de la jeune femme. Seul point positif : son humour. Femme qui rit à moitié dans son lit, dit l’adage, mais cette moitié ne suffira pas à combler le fossé les séparant.

L’amoureux éconduit n’oubliera jamais ce refus et ils ne deviendront jamais bons amis. « Je n’avais pas répondu à ses appels de séduction, ce n’était pas mon type », dira Julie Lescaut. Pour l’humoriste ce refus ne fut pas sans conséquences, il s’ajouta à d’autres rebuffades et lui donna une vision désabusée des femmes. Échec sentimental vs succès.

Il essaie de la faire craquer, lui offre un manteau en vison bleu (allait si bien avec la chevelure rousse de Désirée). Mais là encore le physique de l’humoriste n’avait pas fait mouche, malgré le somptueux cadeau, il essuie un refus. "On croit que les rêves c’est fait pour se réaliser, disait-il. C’est ça le problème avec les rêves, c’est que c’est fait pour être rêvé».

Mélancolique histoire, à laquelle on se plaît à croire. Allez, « France Dimanche » n’est pas si tartignolle, on peut même trouver des points communs entre sa morne existence et la vie des gens célèbres ("elle lui résistait, il l'a assassinée" - non ça c'est Détective). Un air déjà vu en tout cas avec la dernière mésaventure amoureuse de mon coluchien de mari (qui a un air de famille avec l'humoriste : même air un peu Pat Hibulaire, mêmes rondeurs et jusqu'à la même salopette de toile rayée, et très drôle aussi à ses heures). Même si pour mon mari, V. G. n'est qu'"une sale conne" (il a toujours préféré Navarro à la Julie, ce macho), la ressemblance n’est pas du tout fortuite, c'est moi qui fais le casting.

Tentatives de séduction avortées, psychologie de comptoir

Dieu merci, my husband n'a pas dilapidé l'argent du ménage en cadeaux pour Dulcinée. Pôv Véronique (Colucci)... Tout cet argent dépensé en vain, dont les Restos du coeur pas encore inventés auraient eu bien besoin. Didounet a eu juste le temps d'offrir à sa Flo-flo du bal guère plus (mais c'est déjà trop !) que 2, 3 cocktails au Comptoir général, bar-resto branché du canal Saint-Martin, le soir de la Fête de la musique, plus l'addition du resto rue Cavalotti-la rue des cavaleurs ; quelques cafés, et aussi l'adresse de l'excellent kiné Joao, qui a quitté hélas depuis son cabinet de la rue Marcadet. Mais moi aussi je voulais me faire masser ! A moins qu'il ne lui ait offert, sans me l'avouer évidemment, un gorgeous de cadeau d'anniversaire, à sa danseuse née deux jours avant moi, de ceux qui viennent du coeur en passant par dessous la ceinture. Le 30 mai, jour de mon HB à moi, à la brocante de la rue Custine il chipotait pour une housse de couette à 10 EUR, qui me plaisait bien... On n'en fait plus des comme Coluche.

The Pintade a-t-elle eu le même genre de scrupules que Véronique Genest ? Très comédienne elle aussi, dans le genre grande gueule et mijaurée, la tignasse pareillement rouquine, nana marrante et sûre d’elle, elle n’a pas plus succombé au rentre-dedans du mari, la fille de La Fourche, que la Genest à celui, bien réel, de Michel Colucci. "Trop de blabla, me dit cet homme là" se chantonne Princesse Florika. "Avec ses 30 kilos de trop, qu'il n'y pense pas, même pas en rêve (je fais aussi les dialogues intérieurs).

Attention, du jamais tenté ici encore : tadaa, voici une louable tentative d'empathie de ma part envers la séductrice pas-tentée. Empathie, le maître mot de cette experte en PNL-CNV - pas le sigle d'une compagnie d'assurance, mais le nom de techniques bidons de communication manipulatrice. "Les filles, à partir du moment où elles nous disent non, ça devient des traînées", déplorait sarcastiquement Eric Ruf à la radio, interviewé sur sa mise en scène de "Roméo et Juliette" à la Comédie française.

Sa Juliette, dite aussi Poularde de Bresse, je sais bien que je ne la décris pas très objectivement tout au long de ces pages, où je la fais passer pour une trainée qu’elle est qu'elle a le droit d'être, comme de porter des shorts ras la touffe si ça lui chante. C'est vrai qu'elle a allumé grave mon mari, pour son petit plaisir perso d'avoir un admirateur à demeure, mais après tout, tant pis pour lui... C'est lui le dindon de la farce de la basse-cour. Romeo's bleeding, chante Tom Waits. C'est moche, fallait pas aller si souvent chez MacDo et manger tant de big macs, jusqu'à leur ressembler : bien mou, fini en 5 minutes, encore faim après ! T'as eu raison de fuir poulette, Chantecler n'est plus ce qu'il était.

Ce que je suis méchante, tout de même, avec mon mari-marri, surtout un jour de Saint-Valentin. Ça, c'était avant. Quand c'était la sans-valentin tous les jours. Avant que ne se produise ce qu'il appelle "le miracle des fesses", tenu l'été dernier à guichets fermés dans notre chambre à Royan (suite à une explication orageuse plage du Chay).

Puis j'aime bien ça moi les big macs, c'est pas si mauvais quand on a très faim comme moi. Soyons indulgents les uns avec les autres.

Pfou, toute cette empathie envers leurs pâtés de sable tout effrités m'a épuisée, pas l'habitude.

Et d'ailleurs, on ne le répètera jamais assez : (vouloir) tromper sa femmme, comme la guerre, c'est moche.

Rédigé par Gloubigoulba

Publié dans #the pintade, #infidélité émotionnelle

Repost 0
Commenter cet article